Le producteur nous explique les méthodes de culture :

dsc01598

dsc01597

La prise de note, une étape clé...

-         culture sur substrat naturel

-         fertilisation à l’aide de préparation liquide de canne à sucre (répulsif et engrais à la fois)

-         paillage du sol pour éviter les adventices et l évaporation

-         pollinisation assurée par les bourdons (cf. photo plus bas)

-         production de tomate/concombre/aubergine puis après quatre années d’exploitation, il produit du chou chinois afin de "nettoyer le sol".

La coopérative existe depuis 1985, regroupe 28 agriculteurs et fait travailler 12 employés (8 à temps plein et 4 à demi).

Le gérant nous explique que le nombre de producteur est en augmentation.

Bien qu`infèrieure, le prix de la tomate est plus stable qu´en car la demande est constante.

La production est entièrement destiné à l`Allemagne, le Danemark et les pays Bas.

Un tomate après plus de 2000 km est-elle encore "écologique" ?

Pour avoir un ecobilan moins catastrophique pourquoi ne pas les vendre en Andalousie ?

Je demande alors si il n`y a pas de clientèle bio ici,  ou si les prix sont trop eleves pour qu`il y en ai une...

"Les deux" me repond le gérant avec l`intèret que porte une mouche sur du vinaigre.

dsc01595

Après l`enquete on a...ben on est aller à la playa

dsc01647

dsc01643

Une belle journée qui comme d´hab. concilie plaisir dans le travail et travail dans le plaisir

dsc01650

Sam